Désodorisant : du Nouveau dans le Domaine !


Désodorisants industriels : vrais risques et fausses promesses

Un désodorisant s'utilise pour éliminer les mauvaises odeurs ; on l’appelle également destructeur d'odeurs.
Mais bon nombre de désodorisants sont pointés du doigt. En cause, les terpènes présents dans ces derniers et susceptibles de constituer un risque pour la santé.
Les émissions de substances polluantes issues des désodorisants et autres parfums d'intérieurs chimiques présentes quatre risques majeurs :
- irritation des voies respiratoires,
- allergies,
- perturbation du système hormonal,
- émanations et mises en contact avec des substances toxiques, voire cancérigènes.
Quelle que soit le type de désodorisant et son mode de diffusion - aérosol, spray, bougie parfumée, diffuseur électrique, etc. - la promesse de respirer un air pur à base de senteurs naturelles est, c'est le moins qu'on puisse dire, loin d'être tenue.

Désodoriser sans polluer

Changer d'air

Pour se débarrasser des mauvaises odeurs, la première solution consiste à aérer. Aérer ne fera pas disparaître forcément une mauvaise odeur car cela ne détruit ni la source de l'odeur, ni n'enlève l'empreinte olfactive d'un tissu, rideau ou tapis.

Retrouvez un air sain avec les huiles essentielles

Pour désodoriser sans risques, l'usage d'un désodorisant à base d'huiles essentielles peut être préconisé. Notre formule à base d'huiles essentielles permet de laver l'air ambiant en détruisant les odeurs et donne un effet respiratoire fort ; c'est pourquoi nous l'avons appelé Envie-de-Respirer.
Envie-de-Refuser : la révolution naturelle du désodorisant !

Désodoriser au naturel

Envie-de-Respirer offre un produit bio-dégradable ne présentant pas de risques sanitaire ou environnemental. Sa formule unique hydrosoluble aux extraits de plantes 100% pures et naturelle le range dans la catégorie des produits vertueux pour l'homme et son environnement.

 

 

 

 

Restez prudent...

Effets nocifs : Avec un désodorisant chimique :

Plusieurs études (ex. : étude de 2004 d'UFC-Que Choisir) ont démontrées que la grande majorité des désodorisants font appel aux molécules de synthèse et présentent des risques sérieux pour la santé humaine et l'environnement. Ceux sont les désodorisants chimiques ou désodorisant avec alcool.
Globalement, quatre risques sont recensés :
- irritation au niveau respiratoire ou pulmonaire
- allergie
- perturbation du système hormonal
- présence de substances cancérigènes et/ou toxiques

Les niveaux relevés dans l'air en composés organiques volatils et substances chimiques, cancérigènes, irritantes ou allergènes doivent nous convaincre qu'il est grand temps de modifier nos habitudes.

Effets nocifs : Avec un désodorisant aux huiles essentielles (trop concentré) :

Un désodorisant bio ou un désodorisant naturel peut être parfois (et c'est très souvent le cas) trop concentré en huiles essentielles. Souvent dilué avec de l'alcool, ce type de produit vendu en pharmacie est non-seulement inflammable mais peut causer différente allergie du fait de la puissance très élevé des huiles qu'il contient. C'est pourquoi notre produit est non-seulement dilué avec de l'eau mais également très finement dosé avec ses huiles essentielles !